Pages

1.5.10

Pourquoi "allez tout droit" ?

Pourquoi utilise-t-on l’expression « allez tout droit » lorsque le chemin que l’on doit suivre ne connaît pas de déviations ?

Cette histoire de dire « allez tout droit » pour que l’on ne perde pas ladite « bonne direction » date de longtemps longtemps... elle se déroule pourtant tout après l'époque où les bêtes parlaient.
Il était une fois, avant la construction du temple, les principaux prophètes, druides, oracles ou tout autre sorte de leader mysthique s’utilisaient d’une technique assez efficace pour découvrir ce que chaque présage dicté depuis l’au-delà voulait dire. Quand quelqu’un leur demandait de faire quelque prévision – par exemple, si les récoltes seraient bonnes cette année-là – il dessinaient un losange par terre et y inscriraient une ligne. Ensuite tous pouvaient y voir projectée une ombre: si celle-ci était à droite (en latin a dextra), cela signifiait du bonheur ; autrement, si à gauche (en latin a sinistra), le présage était advers. Dès lors, l’homme fait ses prévisions et ses consultations aux forces occultes et de la nature. L’Occident a dénommé cet espace de temple (du latin templum) qui est devenu, par extension, l’endroit où l’on rend culte à toute sorte de divinité, quelle que ce soit.
Voilà pourquoi dans plusieurs langues le mot droit signifie ce qu'il y a de bon, tandis que le mot gauche encadre tout ce qu’il y a de mauvais, de destructif, voire démoniaque dans toutes ses accpetions. En français, gauche, mot dérivé de gauchir, vient du francique wenkjan ‘faire des détours’. Un individu à des manières gauches est quelqu’un dont les attitudes ne sont guère correctes, tel que l’a employé Carlos Drummond de Andrade, dans son « Poema de Sete Faces »:

“Quando nasci, um anjo torto
desses que vivem nas sombras,
me disse:'vai, Carlos, ser GAUCHE na vida!"[1]

Beaucoup de prophètes de la tradition juïve, musulmane et chrétienne se sont servis de ce dessin pour en tirer leurs propres conclusions. Les Évangiles racontent que Jésus Christ, lorsqu’il fut demandé par les Pharisiens d'assister la condamnation d’une femme prise au flagrant de l’adultère, eut dû faire le même dessin pour accéder à son Père afin que celui-ci lui indiquât le bon chemin. Ainsi, quoiqu’il fût à l’encontre des lois de Moïse, le Galiléen aurait dû prononcé: "Jetez la première pierre tout homme qui n’a jamais commis de péché." Tous laissèrent tomber les pierres par terre et la femme put partir tranquillement, après avoir promis de « mener une vie droite ».
Ce serait vraiment bien si cette histoire ne vous suffisait pas et vous incitait à en aller chercher d’autres. Voici le vrai esprit du sage: celui qui est censé de ne rien savoir!


Je ne fais plus qu’une compilation de ce que la tradition occidentale m’a dit.
[1] Merci de me regarder le livre « Alguma Poesia » pour voir si cette citation a été faite correctement. Je ne m’en rappelle pas du tout ; j’y ai mis ce qui m’a apparu à l’esprit et ce qui était tout proche du texte original.

1 commentaire:

  1. C'est tellement poeme por lisez et amusez

    Bagagem de Adélia Prado


    Quando nasci um anjo esbelto,
    desses que tocam trombeta, anunciou:
    vai carregar bandeira.
    Cargo muito pesado pra mulher,
    esta espécie ainda envergonhada.
    Aceito os subterfúgios que me cabem,
    sem precisar mentir.
    Não tão feia que não possa casar,
    acho o Rio de Janeiro uma beleza e
    ora sim, ora não, creio em parto sem dor.
    Mas, o que sinto escrevo. Cumpro a sina.
    Inauguro linhagens, fundo reinos
    (dor não é amargura).
    Minha tristeza não tem pedigree,
    já a minha vontade de alegria,
    sua raiz vai ao meu mil avô.
    Vai ser coxo na vida, é maldição pra homem.
    Mulher é desdobrável. Eu sou

    RépondreSupprimer