Pages

4.10.12

Emmanuel se procure des petits...

L'univers Internet 2.0 consiste non seulement à partager mais aussi à produire des contenus. Lorsque l'on s'y met, on entre dans un groupe très strict d'un internaute sur 10 capable de le faire, tous publics confondus. L'objectif de ce blogue était, au départ, un exercice d'écriture, ce qui s'est vite transformé en exercice de mise à jour, de tentative de mettre à point les éphémérides changeant nos vie et avis.

Et voici que toute bonne initiative peut, elle, mettre au monde ses enfants. Voilà la meilleure définition au blogue Le raconteur quotidien. Animé par mon chère élève Iago Morais (oui, d'accord, Caroline Borges a été sa première et désormais actuelle prof, quelqu'un aussi d'encourageant et croyant que la langue n'est pas tout simplement conjuguer le verbe "être" du subjonctif au participe composé, tel quel Tatiana Figuerêdo), ce blogue vise à mettre en pratique tout ce qu'il a appris. Une belle leçon à nous apprendre: tandis que beaucoup ne font que râler, chialer et culpabiliser autrui, puisque la meilleure façon de résoudre un problème est ingnorer sont existance, nous avons quelqu'un qui prend de l'élan afin de nous raconter ses sentiments.

À cet effet, il est preuvre d'être possible que l'on produise quoi que ce soit avec quelques peu d'heures par semaine: il suffit de les prendre pour pratiquer effectivement. Car ce que l'on fait en classe, ce n'est rien qu'un coup d'envoi de ce que l'on peut faire ailleurs.

Voici les fruits de l'encouragement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire