Pages

17.9.12

À l'aide des mères-poules, que faire lorsque les enfants quittent le nid?

Le syndrome du nid vide semble toucher un peu plus les mères que les pères. Au moins, ceci est le constat de l'auteure du livre Le syndrome du nid vide expliqué aux parents, de chez Albin Michel. Le fait que les enfants s'envolent peut représenter non seulement un dénichement mais aussi une sorte de re-naissance. Voici ce qu'elle a dit ce maitn sur les ondes de France Info:


Bon, au moins, si votre fils s'appelle Tanguy, peut-être il est valable de ne pas trop pleurer:

Et pourquoi ça ne vaut pas la peine de pleurer pour lui? Parce qu'à 28 ans, on devrait être capable de règler sa vie. Et pourtant, quand ses parents font tout et n'importe quoi histoire de le faire quitter la maison, il part vite pleurer sur les épaules de mamie. De ce fait, comment faire? S'il n'a pas trop envie de dénicher, on le force à le faire: maman ne lui procure plus son petit velouté, papa fait quelques aménagements dans sa suite et ainsi de suite.

Mais cela peut être encore pire. Il y a le cas de Luis Costa, 43 ans, toujours célibataire et chez maman:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire